L’Histoire du Lancer de la Hache

Toute personne qui vient à Rage Montréal se lie à une ancienne tradition. Ayant ses racines fermement plantée au sein de l’art de la guerre et de l’exploration sauvage, le lancé d’hachette connecte chacun qui y prend par à une longue lignée d’activitées assez ‘bad-ass’ que nos ancêtres nous ont léguées. Comptez-vous chanceux et chanceuses de pouvoir pratiquer votre lancé d’hachette pour votre loisir et non pour votre survie. Tout de même, survie ou non, vous vous trouverez en train de faire l’expérience d’émotions assez tranchantes avant votre départ de Rage Montréal.

 
axe-throwing-history

Les Francs

Depuis un million et demi d’années, l’hâche a eu sa part au sein de l’histoire du monde, mais le concept du lancé d’hachette provient du 5e siècle, lorsque les deux tribus Teutoniques en on fait pratique durant leurs grandes migrations. Les soldats Francs ont aussi commencer à utiliser le lancé d’hachette durant leurs raids, d’une telle manière qu’ils arrivaient sur le champs de bataille sans armure et portant plus d’hachettes qu’ils n’avaient de doigts.

Considérant que les Francs devinrent l’une des forces militaires les plus dangereuses durant cette période de l’histoire, il n’est pas difficile de conclure qu’ils étaient efficaces avec leurs hachettes à deux tranchants. Il était dit que les Francs ne portaient pas d’armures lourdes à cause de la grande quantité d’hachettes qu’ils amenaient avec eux sur le champ de bataille. Ces armes étaient forgées d’un seul morceau de fer, et aiguisées comme des rasoirs. Elles causaient des dommages irréparables à leurs cibles, lancées à environ 10 ou 12 pas.


The Franziska

Quelques centaines d’années plus tard, plusieurs groupes de chaque coin de l’Europe ont commencé à manier la Franziska. Probablement inventée par les Francs, son utilisation a débuté chez les Lombard, les Goths, les Burgondes et les Teutons.

Une Franziska a une forme distincte comparée à l’hâche du bucheron. Sa lame longue et courbée ressemblait à une larme, ayant une tête courbée vers le haut finissant en pointe aiguisée. Sa forme avait pour but d’intimider l’ennemi et était utiliser en tant qu’arme psychologique de manière très efficace.

Imaginez une longue ligne de soldats Francs, qui sur commande, lanceraient leurs Franziskas d’une seule vollée pour faire tomber la première ligne ennemie en face. La lame longue et lourde de la Franziska pouvaient scinder les boucliers en deux, et causer des dommages irréparables à leurs cibles.

Franzizka


Franziska

Les Franziskas avaient une trajectoire si turbulente qu’il était quasiment impossible de prévoire ou elles se planteraient à la fin de leur envollée. C’est pour cette raison que cette arme était si troublante psycholigiquement au combat (« M#$rde! Voilà les Franziskas berserker encore! »).

Vous serez heureux d’entendre qu’ici à Rage, nous avons choisi de délaisser la Franziska, et de se tenir à la bonne vieille hachette.


Le lancer des haches était un outil de survie très important

Les Celts

Le lancé d’hachette est un vieux sport celtique, qui est lié à de vieilles racines du peuple celtique dans les temps anciens. Durant la venue des Celts et d’autres groupes européens au Nouveau Monde (c’est ici que le Canada joue son role), ils ont amener avec eux plusieurs hachettes de guerre.

Au Nouveau Monde par contre, les Celts ont utilisé leurs haches et hachettes pour construire des cabanes en rondins et non pour mettre à mort leurs ennemis.

celts


history of axe throwing

Daniel Boone

Des pionniérs en Amérique du Nord ont fait l’utilisation de “l’hache de camp”, une hache plus petite et maniable que l’hache typique, très similaires en taille à une hachette pour lancé. Les “Arbres Boone” de Daniel Boone furent coupés avec des haches de camp, ainsi que sa célèbre coupe d’arbre de 200 miles sur la Wilderness Trail entre le Kentucky et le Tennesse au États-Unis.


La frontière américaine

Au fur et à mesure que la frontière américaine s’est calmé et que les colons se sont transformés en fermiers, les vieilles habitudes et techniques sont restées implementées dans leur jour le jour (tout comme nous le faisons aujourd’hui à Rage!). Les compétions de lancé d’hachette sont deumeurées immensément populaires. D’une certaine façon, le lancé d’hachette fut un précurseur à la notion des droits des femmes, vu que les compétitions étaient ouvertes aux femmes et aux hommes (même les enfant y participaient).

Frontier with axe


boy scout throwing axe

Les Scouts Américains

La communauté des Scouts a toujours aimé se lier au vieilles manières de faire les choses, ainsi qu’au compétitions sportives, incluant le lancé de la hachette. À certaines de leurs exhibitions, les Scouts aiment démontrer leur talent en lançant de manière synchronisée en groupe.

ls coordinnent leurs équipes en criant des ordres durant des performances rigoureusement répétées. Par exemple, le ‘courir-lancer (+cri)’ laisse les membres d’équipe lancer de manière rythimique pour que les spectateurs puissent faire l’expérience d’une série excitante de cris, lancés, et de fracas d’haches contre des cibles, donnant comme résultat un “smack-smack-smack” de lames transpersant leurs cibles coup après coup tel une mitraillette. C’est un spectacle remarquable!


Tomahawks

Quand le commerce a pris plus d’ampleur au Nouveau Monde, le lancé d’haches est devenu pratique fréquente. Les petites haches en pierre utilisées par les Amérindiens furent échangées pour des haches de fer fabriquées par les Européens. Les marchands Européens ont fait leur fortune en troquant avec les Amérindiens et ce surtout grace à la préférence Amérindienne pour la hache à lancer. Les haches troquées devinrent de plus en plus petites et légères, que finalement un beau jour, l’hachette devint le Tomahawk en acier de nos jours.

Tomakawks


Le lancer des haches était encore utilisé dans les guerres dans le Nouveau Monde

battle us revolution

LA RÉVOLUTION AMÉRICAINE

Durant la révolution américaine, les milices d’état étaient équipées de tomahawks au lieu de l’épée traditionelle. Les miliciens avaient le droit de choisir de soit porter l’épée ou le tomahawk, le port de l’un ou l’autre étant requis. Pensez-y: préfériez vous porter une épée ou un tomahawk? Et laquelle des deux armes serait plus facile à manier?

Bien sûr, nous connaissons tous que les Amérindiens ont utilisé le tomahawk au combat, surtout depuis les années 1700. Une fois que les colons ont vue toutes les utilisations et techniques amérindiennes en rapport au tomahawk, ils ont vite adopté l’arme au combat aussi.


L’Ultime résistance de Custer

Les tomahawks furent employés régulièrement par les troupes armées américaines jusqu’à la bataille de Little Bighorn, étant aussi connu en tant que l’ultime résistance de Custer en 1876. C’est durant cette bataille que la 7e Cavalerie s’est battue avec les guerriers Sioux au Montana et ont perdu la bataille de manière atroce. Bien sûr, les guerriers Lakota, Arapaho et Cheyennes du nord étaient tout aussi bien équipés.

Et finalement, croyez le ou non, les haches à lancer furent employées durant la guerre du Vietnam par les soldats américains au combat rapproché dans la jungle vietnamienne. Leur arme portait le nom de ‘LaGana Hawk’.

assasins creed axe


DE SOLDATS AUX PIONNIERS ET À VOUS

axe throwing practice

Rage

À Rage, nous tirons notre inspiration pour la hache des esprits pionniers venus au Canada au cours du dernier millénaire.. Le lancé d’hachette n’est plus aussi violent qu’il l’était dans le passé, malgré que vous pourrez facilement faire sortir votre rage durant une visite chez nous. C’est une tradition qui ne demande aucunes racines spécifiques pour être appréciée et qui offre une manière de se connecter à l’histoire du monde avec une bonne ronde de lancé d’hachette, avec nous, ici à Rage Montréal.

Lancer de la hache Contactez-nous


man throw an axe
participants of rage
axe throwing targets